Menu

SAR le prince de Galles procède à l’ouverture du Congrès international sur les langues autochtones

24 juin 2019

Des experts et des champions des langues autochtones de partout dans le monde se sont réunis aujourd’hui à Victoria, en Colombie-Britannique, à l’occasion de l’ouverture d’un congrès international portant sur les progrès réalisés en matière de revitalisation des langues autochtones à l’échelle internationale.

D’une durée de trois jours, le Congrès international de 2019 sur les langues autochtones HELISET TŦE SḰÁL (se prononce ha-LI-sit-té-skwèl) — « Laissez vivre les langues » — est animé conjointement par la First Peoples’ Cultural Foundation (FPCF) et le First Peoples’ Cultural Council (FPCC), en partenariat avec la Commission canadienne pour l’UNESCO.

SAR le prince de Galles a procédé à l’ouverture du Congrès par le biais d’un enregistrement vidéo visant à accueillir les participants et à leur rappeler l’importance de la revitalisation linguistique au Canada et dans le monde. « La culture, le savoir et les langues autochtones contribuent grandement à la riche diversité culturelle de notre monde », a déclaré le prince de Galles.

Il a également souligné l’important travail de la Fondation du prince au Canada, un organisme caritatif créé en 2011 pour soutenir notamment les collectivités autochtones qui s’emploient à revitaliser leur langue. Il a ainsi poursuivi en ces termes : « Notre travail, qui tient compte des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, comprend la production de plus de 22 000 livres jeunesse, réalisés en 16 langues. Il convient toutefois de souligner, Mesdames et Messieurs, que nos efforts ne font qu’effleurer la surface de l’iceberg. »

Le prince de Galles a conclu son message par un appel à l’action, encourageant les participants au Congrès à faire valoir leur langue, leur culture, leurs traditions et leur savoir dans le monde puisque, a-t-il précisé, « c’est grâce à votre passion, à votre engagement et à vos inlassables efforts que les langues autochtones prospéreront pour les générations à venir ».

L’Organisation des Nations Unies a proclamé 2019 comme étant l’Année internationale des langues autochtones afin de sensibiliser les gens à l’état actuel de ces langues dans le monde et de souligner l’urgent besoin de les préserver, de les revitaliser et de les promouvoir. Elle appelle également à la mobilisation pour la prise de mesures visant à les protéger à l’échelle nationale et internationale.

Pour célébrer l’Année internationale des langues autochtones, au-delà de 1 000 personnes représentant plus de 20 pays participeront au Congrès. Des délégués et des chefs autochtones, des experts linguistes et des défenseurs des peuples autochtones se réuniront pour échanger leurs connaissances et leurs expériences et acquérir un savoir et des aptitudes pratiques qu’ils pourront appliquer à la revitalisation de leur langue dans leurs collectivités respectives, grâce à la mise sur pied de plus de 55 ateliers et présentations.

À l’occasion du Congrès, Sam Hill, gestionnaire national, Langues autochtones, et Matthew Rowe, chef des Affaires extérieures à la Fondation du prince au Canada, animeront un atelier pour discuter des importantes leçons retenues lors de la création de contenu pour les livres jeunesse en langues autochtones.

Apprenez-en davantage au sujet des efforts de la Fondation du prince au Canada visant à soutenir les collectivités autochtones dans la revitalisation et la protection de leur langue. 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

André Garneau
Gestionnaire de la marque et des communications
La Fondation du prince au Canada
andre.garneau@princestrust.ca

← Retour Nouvelles