Menu

Rene Doucet – Gestion du temps

6 novembre 2020

Rene Doucet
23 ans de service
Propriétaire de Kalité Inspection
Ancien participant au camp d’entraînement 2019 de l’Université Laval

Pendant sa préparation à la retraite, après 23 ans de service, René Doucet a décidé d’amorcer sa deuxième carrière dans l’entrepreneuriat. Il avait déjà acquis quatre ans d’expérience dans l’exploitation d’une entreprise de rénovation pendant son service, mais savait qu’il ne pouvait continuer dans ce domaine, en raison de problèmes de dos chroniques.

Il a donc opté pour l’inspection résidentielle, qu’il décrit comme un « choix de deuxième carrière évident [pour lui] ». Avec une telle connaissance des bâtiments, René a réussi avec aisance le passage de la rénovation aux inspections et c’est ainsi que Kalité Inspection a vu le jour.

René jouit de la liberté de pouvoir décider de son propre emploi du temps et de ce qu’il veut faire de sa journée — ce qui était impossible dans l’armée. Malgré les différences entre la journée moyenne d’un chef d’entreprise et celle d’un militaire, René affirme que la gestion du temps fait partie des principales compétences croisées.

« Beaucoup de choses sont les mêmes, à l’exception du fait que vous devez maintenant assumer la responsabilité des décisions, puisqu’il s’agit de votre entreprise, déclare René.

« Être adjudant de peloton dans l’armée implique toute une série de responsabilités, poursuit-il, de la prise en charge de toutes les tâches administratives au fait de s’assurer que tout le monde a son équipement et est prêt à partir en mission.

« La gestion du temps est essentielle pour arriver à terminer toutes les tâches. Si on ne respecte pas le calendrier et qu’on ne dispose pas des ressources appropriées, la mission s’avérera un échec », indique-t-il.

Peu importe que l’on soit en poste en Afghanistan ou dans un défilé local, René affirme que la gestion du temps est un élément clé qu’on doit maîtriser dans l’armée. « Quelle que soit la tâche à accomplir, les principes demeurent les mêmes ».

La gestion du temps a un rôle de premier plan à jouer dans l’entreprise de René, surtout lors de ses interactions avec les clients et l’organisation de sa charge de travail. « Par exemple, lorsque je prends rendez-vous avec des clients, je dois tenir compte du fait que cela donnera lieu à beaucoup de travail administratif, au-delà de l’inspection », précise René.

Selon lui, la gestion du temps d’un rôle de chef d’entreprise est différente de celle d’un militaire.

« Dans l’armée, il est difficile de changer [le calendrier] parce que tout est axé sur la tâche et que même une petite tâche finit par avoir des répercussions sur l’ensemble de la mission, explique René. Pour les chefs d’entreprise, la gestion du temps peut être plus souple, mais il faut toujours être conscient des conséquences. »

Le sens aigu des responsabilités et du devoir, lorsqu’on travaille avec les autres, fait partie des aptitudes que René a acquises au cours de sa carrière militaire et qui sont désormais mises à profit dans ses relations avec les clients. Il affirme que son approche est axée sur la clientèle, ce à quoi il était habitué dans l’armée, puisqu’il enseignait aux nouveaux membres de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, à la Garnison Saint-Jean.

Quand il n’a pas de réponse à une question, René affirme qu’il opte pour l’honnêteté, un principe qu’il a toujours respecté dans les relations avec ses subordonnés et qu’il applique aujourd’hui dans les rapports qu’il entretient avec ses clients.

« Je ne vais pas inventer quelque chose et prétendre être un grand manitou auprès de mes clients, déclare René. Je vais plutôt leur dire franchement que je n’ai pas cette information pour le moment et que je me ferai un plaisir de la leur fournir, après quelques recherches ».

Le service que René offre à ses clients a sans aucun doute porté ses fruits, même dans le contexte d’une pandémie mondiale. « Je vais peut-être embaucher des inspecteurs l’an prochain, parce que l’entreprise a tellement grandi au cours des derniers mois, que je dois maintenant refuser des clients », conclut-il.

La vision de René est d’assurer la croissance de son entreprise, Kalité Inspection, avec une gestion du temps disciplinée et une approche selon laquelle le client compte avant tout.

En mai 2019, René a participé au camp d’entraînement de l’Opération Entrepreneur à l’Université Laval. Au cours de cette formation intensive d’une semaine, il a reçu un enseignement en classe du corps professoral de l’école de commerce, a participé à des forums de mentorat et à des événements de réseautage, profité d’un encadrement individuel et travaillé sur un plan visant à faire passer son entreprise à l’étape suivante.

Pour de plus amples renseignements sur Kalité Inspection, située à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, visitez son site Web à l’adresse suivante : www.kaliteinspection.ca


Soutenir les vétérans